Les aides au financement de vacances


Présentation

La spécificité de certaines formes de handicap ou les situations de dépendance, les difficultés financières rencontrées par des aidants, leur niveau de fatigue (...), le besoin de soins y compris sur des lieux de vacances font que les aidants partent moins que les autres en vacances.

Pour permettre aux personnes handicapées (enfants, adultes), aux personnes âgées en perte d'autonomie et/ou aux aidants familiaux de partir en vacances, des associations (de soutien aux familles et aux personnes handicapées ou malades), des CCAS, des organismes spécialisés dans l'organisation de vacances, proposent des séjours adaptés : APF Evasion, séjours de repos et de répit de France Alzheimer, Séjour R.E.P.I.T de l'UNAFAM région Centre... Par ailleurs, des organismes financent des séjours ou contribuent au financement de centres de vacances pour aider les familles (dont celles touchées par un handicap ou une dépendance) à accéder à des lieux de repos : Vacances Ouvertes, VACAF...

Pour les personnes handicapées (enfants, adultes) :

Pour les parents d'enfants handicapés qui perçoivent l'Allocation pour l'Education d'un Enfant Handicapé (AEEH) et un de ses compléments, il est possible, lors de sa mise en place ou au moment d'une demande de révision, d'intégrer des dépenses de vacances liées au handicap de l'enfant.
Pour les enfants, adolescents ou adultes qui bénéficient de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), il est également possible, lors de la mise en place de la PCH ou au moment d'une demande de révision, de comptabiliser le temps de présence d'une tierce personne dans le volet aides humaines (du plan personnalisé de l'évaluation), et/ou de prévoir le coût des transports dans le volet "surcoûts liés aux transports". Enfin les dépenses liées aux vacances même, peuvent être prises en compte dans le volet "frais exceptionnels et charges spécifiques".

Qui contacter pour en savoir plus?

La MDA, Maison Départementale de l'Autonomie, 6 rue Jean Lecuit, 49 000 Angers. Tél : 0800 49 00 49 (N° vert, appel gratuit).

  • Les aides de l'ANCV (Association Nationale des Chèques Vacances).

L'Agence Nationale des Chèques Vacances propose à la fois des chèques vacances directement auprès de salariés, mais aussi des aides au financement de séjours adaptés pour des personnes en situation de handicap.

"Créé en 1982 pour permettre à la majorité de partir en vacances, le Chèque-Vacances entre dans le cadre de la politique sociale de l'ANCV. Il est un outil de lutte contre toute forme d'exclusion. Les excédents de gestion générés par leur commercialisation sont redistribués au profit de l'aide au départ en vacances des publics défavorisés (familles monoparentales, personnes âgées et handicapées, jeunes précaires, etc.)" (Source : site internet : www.ancv.com).

L'aide de l'ANCV en faveur des personnes handicapées est versée directement à un établissement qui accueille des personnes handicapées, à un organisme social, une mairie...

Pour en savoir plus sur cette aide de l'ANCV, www.ancv.com rubrique action sociale.

  • Les aides de la CAF de Maine et Loire : l'Aide aux Vacances Familiales (AVF), l'Aide aux vacances des enfants (AVE) dans le cadre du dispositif VACAF et l'accompagnement social personnalisé des familles.

"VACAF est un service d'aide aux vacances commun aux Caisses d'Allocations Familiales" (...) "service qui a pour mission de soutenir les projets de départ en vacances des familles." VACAF dispose aujourd'hui d'un réseau de 2600 centres de vacances ou terrains de camping agréés qui offrent des séjours en location, camping, mobil-home, à la mer, à la montagne, à la campagne ...

Sur le plan financier, des aides vacances peuvent être attribuées aux familles qui bénéficient d'allocations par la CAF, en fonction du quotient familial de la famille."
(Source : site internet www.vacaf.org).

- Ainsi, en Maine et Loire, "Les familles allocataires (...) ayant au moins un enfant à charge de moins de 21 ans et dont le quotient familial au 1er décembre de l'année N-1 est égal ou inférieur à 600€ peuvent bénéficier de l'Aide aux Vacances Familiales (VACAF Avf).

Cette aide peut varier de 700€ pour une famille dont le quotient est situé entre 0 et 300€ à 400€ pour un quotient situé entre 451€ et 600€.

Une majoration de 25% des montants d'aide est applicable pour les familles dont un enfant perçoit l'AEEH.

Par ailleurs, "un droit au dispositif VACAF AVF est ouvert pour des séjours sans enfant afin de permettre aux parents d'enfants porteurs de handicap de prendre un temps de répit."

L'AVF porte sur 14 nuits maximum. Il est possible de fractionner cette durée à condition que le séjour soit au moins de 2 nuits (exemple un week-end). Pour des séjours avec enfant de plus de 6 ans, soumis à l'obigation scolaire, le séjour doit se dérouler pendant des vacances scolaires.

Les familles répondant aux critères reçoivent une notification de leur droit et peuvent contacter VACAF pour recevoir le catalogue (voir catalogue en ligne www.vacaf.org) et procéder à une réservation auprès de l'organisme de vacances ou camping labellisé Vacaf de leur choix.

L'aide est versée directement à l'organisme de vacances agréé VACAF et est déduit du prix de séjour.

- La CAF peut également participer au financement des séjours de vacances (de 4 nuitées minimum à 14 nuitées maximum non fractionnable) des enfants mineurs en camps ou colonies ayant passée une convention avec la CAF de Maine et Loire et ayant lieu pendant les vacances scolaires. C'est l'aide aux vacances des enfants (VACAF Ave).

Les familles allocataires qui peuvent en bénéficier pour un enfant âgé de 6 à 17 ans sont celles qui ont un quotient familial inférieur ou égal à 600€.

L'aide peut varier de 120€ pour une famille dont le quotient est situé entre 0 et 300€ à 80€ pour un quotient situé entre 451€ et 600€. Une majoration de 25% des montants d'aide est applicable pour les familles dont un enfant perçoit l'AEEH.

Les familles répondant aux critères reçoivent une notification de leur droit et peuvent contacter VACAF pour recevoir le catalogue (voir catalogue en ligne www.vacaf.org) et procéder à une réservation auprès d'un prestataire labellisé Vacaf Ave de leur choix.

L'aide est versée directement à l'organisme de vacances et est déduit du prix de séjour.

Les aides VACAF AVF (Vacances en Famille) et AVE (Vacances Enfants) sont cumulables.

- A ces aides s'ajoute l'aide au projet individuel vacances qui est mobilisable exclusivement par les travailleurs sociaux de la CAF de Maine et Loire. Elle est appréciée par les travailleurs sociaux au regard de la problématique familiale et n'a donc pas un caractère automatique. Seront en particulier soutenues les familles :

  • Ayant un quotient inférieur ou égal à 600€,
  • Qui ne sont jamais parties en vacances ou qui ne sont pas parties depuis plusieurs années,
  • Qui viennent de vivre un évènement les fragilisant.

Peuvent en bénéficier, les parents non allocataires qui n'ont pas la garde habituelle de leur(s) enfant(s) ou qui ont choisi une résidence alternée.

Elle peut être versée sous forme de prêt ou de subvention, en fonction du besoin de la famille et de l'évaluation du travailleur social. La participation de la famille doit être d'environ 25% du coût du séjour comprenant la location, le transport, la majoration éventuelle liée à l'alimentation et les loisirs".

Les familles doivent bénéficier d'un accompagnement du projet assuré par un travailleur social de la CAF et une évaluation sera mise en place au retour des vacances.

Sources : Plaquettes "Des vacances ? Et si vous partiez cette année en famille ? " et "L'aide aux vacances des enfants qu'est-ce que c'est ?" de la CAF du Maine et Loire.

Qui contacter pour en savoir plus ?

VACAF au 0810 25 98 98 ou en cliquant ici.

La CAF au 0810 25 49 30 et les relais CAF de Maine et Loire : www.caf.fr/ma-caf/caf-de-maine-et-loire/points-d-accueil 

Pour les personnes de plus de 60 ans en perte d'autonomie :

Des aides existent par le biais de :

  • L'Agence Nationale des Chèques Vacances, en particulier dans le cadre du programme Séniors en Vacances mais surtout par l'organisation de séjours de répit. Pour en savoir plus, cliquez ici
  • De caisses de retraite et des organismes de prévoyance.

Qui contacter pour en savoir plus?

Le CLIC (Centre Local d'Information et de Coordination gérontologique pour toute personne de plus de 60 ans et son entourage) le plus proche du domicile de la personne âgée.

Il est important de préciser qu'en parallèle d'aides financières directes apportées par des organismes, les associations de soutien aux malades et à leurs proches proposent des séjours adaptés à des tarifs préférentiels.

Des acteurs en Maine et Loire (associations, services, établissements...) qui peuvent vous aider directement ou vous informer, vous orienter :

Association des Parents Amis et Adultes Handicapées de la région Choletaise (APARHC) - 1 Square Saint-Briac 49300 CHOLET - 02 41 75 94 36 - contact@apahrc.fr - www.apahrc.fr

Association France Alzheimer 49 - 15 rue de Jérusalem 49100 ANGERS - 02 41 87 94 94 - secretariat@francealzheimer49.fr - www.francealzheimer49.org

Union Départementale des Associations Familiales de Maine et Loire - 4 avenue Patton - 49003 ANGERS Cedex 01
Nous contacter : 02 41 360 444 - aidants49@udaf49.fr - Site internet : www.udaf49.fr
design : agap'hé - développement : Altacom